La Bataille de France (10 – 30 juin 1940)

La Bataille de France (10 – 30 Juin 1940)

10 mai 1940
16Août

10 mai 1940

10 Mai 1940             Les pilotes du A Flight, basé à Le Touquet, sont réveillés très tôt le matin en raison d’un bombardement par des Heinkel He 111 (II./KG 27). Trois

11 Mai 1940
16Août

11 Mai 1940

11 Mai 1940             On trouve peu d’informations s’agissant de l’activité du No.615 Squadron durant cette journée, sauf la mention de patrouilles entre Abbeville et Le Touquet[1]. Il est probable que le

12 Mai 1940
16Août

12 Mai 1940

12 Mai 1940 Contrairement à la veille, le No.615 Squadron connait une activité plus intense. Afin de compenser les manques, le A Flight reçoit l’ordre de rejoindre l’ancien aérodrome de Vitry-en-Artois afin

13 Mai 1940
16Août

13 Mai 1940

13 Mai 1940 Brian Cull fait état de la présence du B Flight sur l’aérodrome de Merville, avec un certain nombre d’entraînements sur Hawker Hurricane Mk I[1]. Toujours est-il que le

14 Mai 1940
16Août

14 Mai 1940

14 Mai 1940 Plusieurs renforts arrivent au sein du No.615 (County of Surrey) lorsque la RAF décide de détacher plusieurs Flight pour renforcer les unités en France. Il s’agit ici de

15 Mai 1940
16Août

15 Mai 1940

15 Mai 1940 Contrairement aux journées précédentes, l’activité du No.615 Squadron est assez intense et relativement bien détaillée. Elle est aussi l’occasion de plusieurs revendications, mais aussi de nouvelles pertes. La

16 Mai 1940
16Août

16 Mai 1940

16 Mai 1940 Après les pilotes du No.229 (RAF) Squadron, un second groupe de renfort arrive avec un détachement de trois pilotes en provenance du No.242 (RAF) Squadron, B Flight. Il

17 Mai 1940
22Août

17 Mai 1940

17 Mai 1940 Dans la matinée, plusieurs sections du No.615 Squadron décollent de Moorsele pour effectuer diverses patrouilles, dont on connait les détails pour au moins deux d’entre elles. Ainsi, les trois

18 Mai 1940
22Août

18 Mai 1940

18 Mai 1940 On ne dispose, malheureusement, d’aucun détail concret sur les événements de cette journée. Tout au plus, l’ORB indique la préparation d’une mission d’escorte, au profit de Bristol Blenheim

19 Mai 1940
24Août

19 Mai 1940

19 Mai 1940 À 4 h, six Hawker Hurricane Mk I décollent de Moorsele pour une patrouille du secteur Cambrai —Le Cateau-Cambrésis. À 17 h 30, six appareils patrouillent au-dessus d’Arras, tandis que cinq autres surveillent

20 Mai 1940
24Août

20 Mai 1940

20 Mai 1940 Le No.615 Squadron part, finalement, à 04h30, pour l’aérodrome de Norrent-Fontes avec treize Hawker Hurricane Mk I en état de vol (ainsi qu’un Miles Magister). La journée démarre assez

23 – 30 mai 1940
30Août

23 – 30 mai 1940

23 – 30 mai 1940 : détachement sur Gloster Gladiator On ne dispose, malheureusement, que de peu d’informations relatives à cette période, l’ORB de l’escadron ne reprenant que début juin. Toutefois,

1 – 7 juin 1940
13Jan

1 – 7 juin 1940

1 – 7 juin 1940 : réorganisation Le Squadron Leader Joseph R. Kayll s’occupe de la réorganisation du No.615 Squadron, sur l’aérodrome de Kenley, à la suite des diverses pertes subies

8 Juin 1940
16Jan

8 Juin 1940

8 juin 1940 : retour au-dessus de la France Après une courte période de réorganisation, le No.615 Squadron est rapidement renvoyé en opération au-dessus de la France. Ainsi, neuf Hawker Hurricane

9 Juin 1940
19Jan

9 Juin 1940

9 Juin 1940 Comme la veille, neuf pilotes quitte Kenley, à 10h15, pour rejoindre Tangmere afin d’effectuer une patrouille offensive, en compagne des No.111 et 601 (RAF) Squadron, au-dessus secteur Le

10 Juin 1940
05Mar

10 Juin 1940

10 Juin 1940 Neuf appareils décollent de Kenley, à 11h15, pour rejoindre Tangmere. Ils en repartent, à 14h00, pour une nouvelle patrouille offensive au-dessus de la France. Cette fois-ci, il s’agit

11 Juin 1940
07Mar

11 Juin 1940

11 Juin 1940 Neuf Hawker Hurricane décollent de Kenley, à 13h30, pour effectuer une patrouille offensive au-dessus du secteur Fécamp – Le Tréport en compagnie du No.111 (RAF) Squadron[1]. Une formation allemande

12 Juin 1940
12Mar

12 Juin 1940

12 Juin 1940 Neuf pilotes décollent de Croydon, à 15h15, pour une patrouille dans les environs de Saint-Valery-sur-Somme – Le Tréport – Le Havre. À l’issue de la mission, les appareils

14 Juin 1940
14Mar

14 Juin 1940

14 Juin 1940 Comme d’habitude, huit Hawker Hurricane décollent, à 08h15, depuis Kenley afin d’effectuer une patrouille au-dessus d’Abbeville – Saint-Quentin – Saint-Omer en compagnie du No.111 (RAF) Squadron. L’ensemble de

15 Juin 1940
20Mar

15 Juin 1940

15 Juin 1940 Neuf appareils décollent, à 10h45, pour rejoindre Hawkinge afin d’assurer la protection aérienne d’un convoi maritime à partir de 14h45. Une alerte a lieu vers 15h00 mais la

18 Juin 1940
23Mar

18 Juin 1940

18 Juin 1940 Le 16 juin, un message arrive pour indiquer que si l’escadron reste disponible pour les opérations au-dessus de la France, il convient d’organiser une série d’entraînement en vue

19 Juin 1940
26Mar

19 Juin 1940

19 Juin 1940 Neuf pilotes décollent de Kenley, à 06h45, pour rejoindre l’aérodrome de Hawkinge. Ils en repartent, à 08h00, pour une reconnaissance offensive de Abbeville, Flixecourt, Poix, Rouen et Dieppe.

22 Juin 1940
19Mai

22 Juin 1940

22 Juin 1940 Neuf Hawker Hurricane décollent de Kenley pour rejoindre Hawkinge à 05h45. Ils repartent, à 07h00 pour une reconnaissance offensive du secteur Abbeville – Poix – Rouen – Dieppe.[1] 

26 Juin 1940
21Mai

26 Juin 1940

26 Juin 1940 Douze pilotes décollent de Kenley, à 06h44, en direction de Hawkinge afin d’effectuer une reconnaissance du secteur Dieppe – Rouen – Boos. Aucun événement notable n’est à signaler

27 Juin 1940
23Mai

27 Juin 1940

27 Juin 1940 Dix appareils décollent de Kenley, à 09h40, pour rejoindre Hawkinge afin d’escorter un Flight de douze Bristol Blenheim en charge d’une mission de photographie aérienne sur le nord

28 – 29 Juin 1940
26Mai

28 – 29 Juin 1940

28 – 29 Juin 1940 Ces deux jours sont essentiellement consacrés à une série d’entraînement durant la journée et la nuit. Ainsi, trois pilotes sont envoyés au-dessus du champ de tir